top of page

Troubles physiques

Les troubles physiques révèlent des problèmes de santé qui ne sont pas vitaux, mais qui ont des conséquences sur le bien-être de la personne qui en souffre et sur ses activités.


DOULEURS PHYSIQUES ET CHRONIQUES

Chacun de nous a sa propre perception des douleurs physiques. 

Elles peuvent être inflammatoires (causées par une inflammation), neuropathiques (venant d’une atteinte du système nerveux) ou mixtes (inflammatoires et neuropathiques)

Une douleur est dite chronique dès lors qu’elle est persistante ou récurrente (le plus souvent au-delà de 6 mois), qu’elle répond mal au traitement et qu’elle impacte le quotidien de la personne (perturbation de la vie sociale et professionnelle).

La plupart du temps, les douleurs se font ressentir lorsque le corps identifie un phénomène qui lui est étranger de manière interne, par exemple en présence d’un virus, ou externe comme dans le cas d’une brûlure. C’est le système nerveux qui informe le corps de toute douleur éventuelle par le biais des nerfs, de la moelle épinière ou du cerveau.

Lorsqu’une personne est atteinte de douleurs, sa respiration monte et se place dans le thorax. 
Le cerveau n’est alors plus correctement oxygéné. On parle de cercle vicieux car les tensions s’accentuent en même temps que les sensations désagréables.

Pour y remédier, la thérapie somato-émotionnel va permettre de repérer les blocages qui nuisent à l’harmonie et à l’état de pleine santé de la personne, puis de les libérer grâce à des techniques manuelles et énergétiques.

La sophrologie et l’hypnose vont aider la personne à développer sa force mentale afin de tenir à distance ces douleurs et ainsi retrouver du plaisir à la vie.


Au cours des séances, le système nerveux autonome s’active. Il libère des hormones d’endorphine, de sérotonine et de dopamine qui interviennent notamment sur l’apaisement des douleurs.

Les émotions positives que génèrent les séances permettent également de se substituer au cercle vicieux de la douleur, car celles-ci vont permettre d’aider la personne à contrôler l’intensité de la douleur, à retrouver des ressources lui permettant de se mobiliser et à devenir actif dans sa prise en charge.

Suivant le type de douleur, plusieurs approches thérapeutiques sont possibles et différentes techniques peuvent être proposées. Après avoir été accompagnée durant quelques séances, la personne est autonome dans la mise en pratique de ces techniques. Elle pourra ainsi agir sur la gestion de la douleur et reprendre confiance dans ses propres capacités. 

C’est une aide complémentaire, souvent en collaboration avec un ou plusieurs professionnels de santé (médecins, kinésithérapeutes, infirmières…). Elle ne se substitue en aucun cas à un traitement médical et/ou un suivi psychologique.

 

PROBLEMES DE PEAU

La maladie de peau se manifeste de différentes façons. Les formes les plus répandues sont : l’acné, l’eczéma, le psoriasis, les maladies du cuir chevelu, la pelade, les mycoses, etc.

Le stress est très souvent évoqué en cas de problème de peau et ces états de stress, d’angoisse, peuvent déclencher des rougeurs, des démangeaisons ou des brûlures.

Les maladies de la peau peuvent être aussi le reflet d’une blessure ou d’une émotion « non exprimée » et qui s’exprime par votre peau comme un "Cri".


Un stress, une émotion, … le système nerveux va traduire cette information en langage biochimique, via les neuromédiateurs. Ceux-ci agissent alors sur la peau et peuvent induire (ou guérir) une maladie cutanée. 

En quelques séances, les méthodes que je pratique peuvent permettre de diminuer les crises, de les espacer et donc d’apaiser les sensations désagréable de brûlure, picotement, démangeaison, rougeur de la peau.

Ces techniques vont permettre de changer les états internes, de modifier les perceptions émotionnelles, qui étaient la source de l’activation des dysfonctionnements de la peau.

Il va de soi qu’il est important de continuer les traitements médicaux et la prise en charge conseillée par le médecin ou le dermatologue. 

 


PERTE DE POIDS

Bien que nous soyons aujourd’hui mieux informés sur ce qui constitue une alimentation équilibrée, ce n’est parfois pas suffisant. Certaines personnes peuvent rencontrer des difficultés face à l’alimentation car selon leur état émotionnel, les aliments peuvent devenir une sorte de refuge ou constituer un moyen d’échapper au quotidien. 

Dans cette situation, le retour à l'équilibre alimentaire devient difficile à opérer seul et les personnes ont souvent besoin d'être accompagnées.

Apprendre à mieux gérer ses émotions est capital dans une approche de perte de poids, car le stress ou la fatigue peuvent parfois provoquer certaines pulsions vis-à-vis des aliments. 

L'accompagnement s’articule autour de différents axes tels que : les sensations alimentaires, les besoins alimentaires, les goûts et plaisirs, les valeurs de la personne, ses motivations et ses objectifs, ainsi que le bien-être dans son corps, dans ses vêtements, dans ses activités, dans tout ce qui compte pour elle…

Chaque personne prend alors connaissance, petit à petit, de ses attentes en termes de quantité, de fréquence, de qualité et de plaisir.

La sophrologie et l’hypnose aident dans la démarche de perte de poids à condition de se fixer un objectif personnel et réaliste. Il ne s’agit pas d’une baguette magique mais d’un entrainement régulier qui permettra de changer en profondeur les habitudes alimentaires.

L’objectif pour perdre du poids est l’intégration d’une bonne hygiène de vie. La naturopathie propose également des solutions naturelles complémentaires pour perdre du poids sans reprendre des kilos. 
Dans certaines situations il est  recommandé d'être suivi par un nutritionniste ou un diététicien.

 

bottom of page